Un premier Starbucks au Vietnam

Sur le même thème

Agence France-Presse
HO CHI MINH-VILLE

Starbucks (SBUX) a ouvert vendredi son premier point de vente au Vietnam, à Ho Chi Minh-Ville (ex-Saïgon), dans le cadre du développement de ses activités sur le continent asiatique.

Le Vietnam, deuxième producteur mondial de café, a une longue culture de consommation du café avec des dizaines de chaînes locales et des petits cafés présents partout dans le pays qui seront de véritables concurrents pour la chaîne américaine.Une centaine de personnes faisaient la queue à l'ouverture, mais Starbucks n'était pas au goût de tous.

«Je préfère le café vietnamien qui est plus fort que (celui de) Starbucks. Étant un Vietnamien, j'aime le café local», a affirmé Nguyen Tien Tam, 35 ans.

Le café vietnamien est traditionnellement préparé dans des filtres individuels en métal, produisant un élixir souvent très fort, qui peut être mélangé avec du lait concentré ou servi noir, glacé.

L'entreprise a indiqué dans un communiqué qu'il allait «embrasser les traditions caractéristiques du Vietnam et son patrimoine de la passion du café».

«Nous avons un grand respect pour les traditions du café du Vietnam», a-t-il ajouté.

Le Vietnam produit essentiellement du robusta de moindre qualité utilisé pour le café instantané ou d'autres mélanges.Mais de plus en plus de producteurs passent à l'arabica, plus cher, et Starbuck a indiqué son intention d'acheter plus de ce café aux producteurs locaux.

Le groupe veut compenser en Asie la stagnation du marché américain.

Il avait ouvert en octobre ses premiers points de vente en Inde, en partenariat avec le groupe Tata.

La compagnie avait indiqué en décembre qu'il tablait sur un total de 4000 points de vente fin 2013 dans la région, dont 1000 en Chine, son plus grand marché en dehors des États-Unis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer