RIM donne un coup de pouce à la Bourse de Toronto

La Bourse de Toronto a clôturé en hausse lundi, l'action du fabricant des... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

David Friend
La Presse Canadienne
Toronto

La Bourse de Toronto a clôturé en hausse lundi, l'action du fabricant des téléphones BlackBerry, Research In Motion, ayant poursuivi son ascension pendant que les marchés américains profitaient d'une journée de congé.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 68,56 points à 12 794,25 points au terme d'une séance plutôt tranquille. La Bourse de croissance TSXV a grimpé de 1,28 point à 1236,60 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,15 cent US à 100,68 cents US, près d'un creux de trois semaines.

Les marchés d'actions et obligataires des États-Unis étaient fermés à l'occasion du jour de Martin Luther King Jr.

Le secteur des technologies de l'information a montré la voie au parquet torontois, avec une croissance de 3,3 pour cent. L'action de RIM a bondi d'un nouveau 10,8 pour cent, la société continuant à se préparer au lancement de ses nouveaux appareils, le 30 janvier.

Le titre a pris 1,70 $ pour clôturer à 17,41 $, terminant à son plus haut niveau depuis décembre 2011. Depuis qu'elle a reculé à un creux de 6,10 $ en septembre dernier, sa valeur a crû d'environ 185 pour cent.

Quelques analystes ont récemment revu leurs perspectives à la hausse pour Research In Motion. En outre, selon un entretien du chef de la direction Thorsten Heins publié dans un journal allemand, la compagnie pourrait notamment envisager de vendre sa division de production de matériel.

Du côté des ressources naturelles, le cours du pétrole brut s'est éloigné de son sommet de quatre mois, reculant de 9 cents US à 95,47 $ US le baril dans les échanges électroniques de la Bourse des matières premières de New York.

Le prix du lingot d'or a progressé de 2,70 $ US à 1689,70 $ US l'once, tandis que le cours du cuivre a reculé.

«Si on observe les prix des matières premières, ceux-ci vont donner une meilleure idée, à très court terme, du sentiment envers la croissance mondiale», a estimé Craig Fehr, spécialiste des marchés canadiens chez Edward Jones à St. Louis.

Ailleurs, le détaillant Rona (TSX:RON) a remanié son conseil d'administration en y nommant un nouveau président et plusieurs membres de l'extérieur du Québec, avec l'approbation de deux gestionnaires de fonds qui détiennent une importante participation dans le géant de la rénovation, soit la Caisse de dépôt et placement du Québec et la société torontoise Invesco Canada.

Rona est la cible de critiques de la part de plusieurs investisseurs depuis qu'elle a repoussé une offre de rachat de la part de l'américaine Lowe's. L'action de Rona a pris lundi 36 cents à 11,86 $.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • L'action de RIM a bondi lundi

    Technologie

    L'action de RIM a bondi lundi

    L'action de Research In Motion a atteint lundi un sommet qu'elle n'avait pas touché depuis le début de l'an dernier, avant de reculer légèrement et... »

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer