RIM remonte, la Bourse de Toronto aussi

La Presse Canadienne
Toronto

La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse, lundi, alors que le secteur des technologies de l'information a affiché la plus importante progression, aidé par la remontée des actions de Research In Motion.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 0,91 point, à 12 603,09, tandis que la Bourse de croissance TSX a reculé de 10,72 points, à 1229,53.

Le dollar canadien a avancé de 0,07 cent, à 101,65 cents US, alors qu'un nouveau sondage de la Banque du Canada montre une plus grande confiance des entreprises canadiennes quant aux perspectives pour 2013.

L'enquête indique que les compagnies s'attendent en général à une relance des ventes et de l'emploi après une année 2012 ardue.

Le secteur des technologies de l'information a crû de 2,5 pour cent, et le titre de Research In Motion (TSX:RIM) a grimpé de 10,4 pour cent, à 14,70 $. Il s'agit de son niveau le plus élevé depuis avril de l'an dernier.

Près de 15 millions d'actions de RIM ont changé de mains à Toronto, ce qui a fait du titre de l'entreprise l'un des plus actifs de la journée sur le marché.

Les cours de matières premières ont atteint leurs plus haut niveaux en plusieurs mois. Le pétrole brut pour livraison en février a avancé de 58 cents, à 94,14 $, sur le Nymex, près d'un sommet de quatre mois.

L'or a terminé la séance à un sommet de trois mois, en hausse de 8,80 $ pour le contrat de février, à 1669,40 $ US l'once. Le cuivre a glissé de deux cents, à 3,63 $ la livre.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 18,89 points, à 13 507,32, tandis que l'indice du Nasdaq a cédé 8,13 points, pour s'établir à 3117,50. L'indice de référence S&P 500 a glissé de 1,37 points, à 1470,68.

Les secteurs minier et des métaux sur le TSX ont cédé 0,5 pour cent malgré plusieurs ententes annoncées lundi.

La compagnie helvétique Swatch déboursera 1 milliard $ US pour acheter les activités de vente au détail de bijoux et de montres de la minière canadienne Harry Winston Diamond (TSX:HW).

Alamos Gold (TSX:AGI) met sur la table une offre de prise de contrôle de Aurizon Mines (TSX:ARZ) qui estime la valeur de la compagnie de Vancouver à 780 millions $, ou 4,65 $ par part de Aurizon en espèces ou en actions. Le titre d'Aurizon a clôturé lundi en hausse de 1,14 $, ou plus de 33 pour cent, à 4,55 $.

L'actionnaire majoritaire russe d'Uranium One (TSX:UUU), ARMZ, a soumis une offre amicale afin d'acheter les participations des actionnaires minoritaires en échange d'une somme de 1,3 milliard $. Les actions d'Uranium One ont gagné 14,5 pour cent, à 2,76 $.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer