First Quantum lance son OPA sur Inmet

Sur le même thème

La mine Troilus de la compagnie Inmet....

Agrandir

La mine Troilus de la compagnie Inmet.

La Presse Canadienne
Montréal

Le producteur canadien de cuivre First Quantum Minerals a lancé mercredi son offre publique d'achat de 5,1 milliards de dollars canadiens (3,9 milliards d'euros) sur son compatriote Inmet, sans avoir pu convaincre sa cible de la pertinence de ce rapprochement.

First Quantum, qui a révisé son offre en hausse par deux fois depuis qu'il a fait connaître en novembre son intérêt pour racheter Inmet, propose l'équivalent de 72$ canadiens par action, en numéraire, en titres ou un panachage des deux, selon un communiqué publié par l'entreprise.

Dans ses approches initiales, First Quantum avait offert 62,50$ canadiens, puis 70$ canadiens, sans réussir à amadouer la direction d'Inmet, qui estime ce prix sous-évalué.

À la bourse de Toronto, l'action Inmet a d'ailleurs terminé mardi à 72,25$ canadiens, soit donc légèrement au dessus du prix proposé par First Quantum.

Cité dans le communiqué, le PDG de First Quantum Philip Pascall a relevé combien les deux compagnies canadiennes, toutes les deux centrées sur l'exploitation du métal rouge, étaient complémentaires.

Leur fusion donnerait naissance «à un nouveau leader mondial du cuivre», a-t-il fait valoir.Inmet exploite trois mines de cuivre en Espagne, en Turquie et en Finlande.

Mais c'est surtout son intérêt de contrôle dans un gigantesque gisement de cuivre en développement au Panama, qui suscite les convoitises.

Dans son communiqué, First Quantum souligne avoir fait la preuve dans le passé de sa capacité de mener à bien, dans les budgets et le calendrier convenus, des projets de développement de nouveaux sites miniers.

Inmet avait envisagé l'an dernier de fusionner avec un autre producteur canadien de cuivre, Lundin Mining, mais l'opération avait échoué.

L'offre de First Quantum court jusqu'au 14 février.

Le groupe se réserve le droit de ne pas y donner suite s'il devait obtenir moins de 66,67% du capital de sa cible, sur une base entièrement diluée.

L'an dernier, First Quantum a produit plus de 300 000 tonnes de cuivre, 36 000 tonnes de nickel et 200 000 onces d'or.

Sa capitalisation boursière est de l'ordre de 10,5 milliards de dollars US.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer