Les données sur l'emploi font progresser les indices boursiers

Les données sur l'emploi au Canada et aux États-Unis ont fait progresser les... (PHOTO NORM BETTS, BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO NORM BETTS, BLOOMBERG

La Presse Canadienne
Toronto

Les données sur l'emploi au Canada et aux États-Unis ont fait progresser les indices boursiers, vendredi.

À la Bourse de Toronto, l'indice S&P/TSX a bondi de 70,37 points pour terminer la première semaine de 2013 à 12 540,81, après que Statistique Canada eut fait part de la création de 40 000 emplois le mois dernier, bien plus que les 5000 prévus par les analystes.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,1 cent par rapport au billet vert américain, pour atteindre 101,31 cents US.

À la Bourse de New York, l'indice Dow Jones des principales valeurs industrielles a crû de 43,85 points, à 13 435,21, après qu'il eut été révélé que l'économie américaine a créé 155 000 emplois en décembre, conformément aux attentes. La Bourse électronique Nasdaq a pour sa part progressé de 1,09 point, à 3101,66, pendant que le S&P 500 atteignait un sommet des cinq dernières années à 1466,47, après un gain de 7,1 points.

Le S&P/TSX a gagné 1,82 pour cent au cours de la semaine, pendant que le Dow Jones bondissait de 3,84 pour cent. Les marchés boursiers nord-américains ont ainsi profité du sentiment de soulagement des investisseurs dans la foulée de l'accord conclu au Congrès américain qui a permis d'éviter le «précipice fiscal», soit la combinaison d'importantes hausses d'impôts et de coupes dans les dépenses du gouvernement américain qui auraient menacé de replonger les États-Unis en récession.

À la Bourse de Toronto, les titres du secteur des technologies de l'information ont le plus progressé, vendredi, grâce notamment à Research in Motion (T.RIM) dont l'action a clôturé en hausse de 50 cents, à 11,85 $.

Le secteur de l'énergie a aussi connu une bonne séance, avec un gain de 1,07 pour cent. Le prix du baril de pétrole brut sur le marché du Nymex a effacé ses pertes en cours de séance pour finalement clôturer en hausse de 17 cents, à 93,09 $ US. L'action de Canadian Natural Resources (T.CNQ) a gagné 61 cents, à 30,15 $, pendant que la Pétrolière Impériale (T.IMO) voyait son titre progresser de 62 cents, à 43,05 $.

Après avoir été durement éprouvé la veille, le secteur aurifère a enregistré une faible progression de 0,25 pour cent. Le cours de l'once d'or sur le marché new-yorkais a reculé de 25,70 $ US, à 1648,90 $ US, après avoir chuté vendredi matin.

Le secteur aurifère souffre des craintes de la part des investisseurs que la Réserve fédérale ne mette un terme à son programme de rachat d'obligations qui vise à soutenir la reprise de l'économie américaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer