Les Bourses clôturent en hausse

La Bourse de Toronto a clôturé en hausse, mardi, en partie grâce à la... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

La Presse Canadienne
Toronto

La Bourse de Toronto a clôturé en hausse, mardi, en partie grâce à la publication de données rassurantes laissant croire que l'Allemagne sera en mesure d'éviter une récession.

Les investisseurs espéraient également une résolution de la question du précipice fiscal. Il s'agit de la situation à laquelle feront face les États-Unis au début de l'année quand entreront en vigueur des hausses automatiques d'impôts et d'importantes réductions des dépenses gouvernementales. Le choc qu'encaisserait alors l'économie, faute d'accord entre les démocrates et les républicains, ferait probablement retomber le pays en récession.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse torontoise a gagné 51,88 points, à 12 282,36 points, tandis que la Bourse de croissance TSX clôturait en baisse de 2,81 points, à 1183,93 points.

Le dollar canadien a terminé la journée à 101,40 cents US, en hausse de 0,08 cent US.

À Wall Street, la moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a gagné 78,56 points et conclu la séance à 13 248,44 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq augmentait de 35,34 points, à 3022,30 points, et que l'indice de référence S&P 500 avançait de 9,29 points, à 1427,84 points.

Les investisseurs ne semblent pas avoir été ébranlés par les plus récentes charges menées par les républicains et les démocrates, qui s'accusent mutuellement de ne pas encore avoir soumis d'offre «sérieuse» pour éviter aux États-Unis de chuter dans le précipice fiscal.

Au contraire, ils faisaient preuve d'un optimisme accru après que le Wall Street Journal eut indiqué que les négociations budgétaires avaient progressé «avec régularité» ces derniers jours.

«J'en suis rendu à penser que l'essentiel sera réglé, mais qu'il y en aura une partie qui sera repoussée jusqu'en 2013», a déclaré Sadiq Adatia, chef des placements chez Placements mondiaux Sun Life, ajoutant que c'était une bonne chose qu'un parti contrôlait le Sénat, et l'autre, la Chambre des représentants.

Par ailleurs, les investisseurs ont également réagi de façon positive à la publication de la plus récente lecture d'un indice sur l'optimisme affiché par les investisseurs allemands, qui a augmenté plus que prévu en décembre. L'indice ZEW s'est hissé à 6,9 points, alors qu'il se situait à moins 15,7 points en novembre. Les marchés s'attendaient à ce que l'indice n'augmente que légèrement pour se retrouver à moins 11,5 points. L'économie allemande a connu une croissance modeste de 0,2 pour cent au troisième trimestre.

Le secteur de la technologie a mené ceux ayant progressé à la Bourse de Toronto. Les actions de Research In Motion ont grimpé de 68 cents, ou 5,79 pour cent, à 12,42 $, après que le fabricant du BlackBerry eut annoncé avoir remis aux développeurs la version finale de son nouveau système d'exploitation.

La version comporte tous les éléments dont les développeurs ont besoin pour créer des applications destinées au système d'exploitation BlackBerry 10, dont le lancement est prévu à la fin de janvier.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer