Faut-il démanteler SNC-Lavalin?

La Presse

(Montréal) Les scandales autour de SNC-Lavalin (T.SNC) et sa faible valeur en Bourse relancent les spéculations sur son avenir.

Deux analystes avançaient l'idée d'un putsch de la part d'investisseurs mécontents et d'une vente de ses avoirs, le mois dernier, avant même que l'arrestation de l'ancien vice-président de la division construction, Riadh Ben Aïssa, officiellement accusé de blanchiment d'argent par la justice suisse, ne vienne encore noircir le portrait.

>>> La suite sur le blogue des marchés animé par Paul Durivage

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer