Harry Winston rachète des actifs de BHP Billiton

Agence France-Presse
Toronto

Le canadien Harry Winston Diamond a annoncé mardi qu'il avait conclu un accord avec le géant minier anglo-australien BHP Billiton pour le rachat de l'ensemble de ses actifs dans le diamant, y compris une mine au Canada, pour un montant de 500 millions de dollars au comptant.

BHP Billiton possède 80% de la mine Ekati, dans les Territoires du Nord-Ouest, ainsi que 58,8% d'une «zone tampon» adjacente au gisement et qui recèle des cheminées de kimberlites offrant un «potentiel de développement et d'exploration», a indiqué le diamantaire canadien dans un communiqué.

L'acquisition porte également sur les installations de tri et de vente des diamants de BHP Billiton à Yellowknife, capitale des TNO, et à Anvers, en Belgique.

Inaugurée en 1998 et première mine de diamants exploitée au Canada, Ekati est située à proximité de celle de Diavik, détenue à 40% par Harry Winston, contre 60% pour l'autre géant anglo-australien Rio Tinto, qui cherche lui aussi à vendre sa participation.

La mine Ekati, dont une partie est souterraine et l'autre à ciel ouvert, est la principale mine de diamants au Canada.

Elle a satisfait environ 6% de la demande de diamants bruts dans le monde au cours des cinq dernières années avec des ventes annuelles d'environ 750 millions de dollars.

Elle doit rester en activité pendant encore sept ans, sans compter des réserves additionnelles qui pourraient devenir rentables à exploiter avec la hausse des prix des diamants.

Harry Winston Diamond prévoit que l'acquisition sera bouclée d'ici fin mars.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer