Les Bourses ont terminé au neutre lundi

La Bourse de Toronto a clôturé sans guère de changement, lundi, alors que les... (Photo Associated Press)

Agrandir

Photo Associated Press

Malcolm Morrison
La Presse Canadienne
Toronto

La Bourse de Toronto a clôturé sans guère de changement, lundi, alors que les investisseurs, sceptiques qu'une entente empêchant les États-Unis de sombrer dans un «précipice fiscal» à la fin de l'année puisse être atteinte, ont préféré demeurer sur les lignes de côté.

Néanmoins, le marché a été quelque peu stimulé par des nouvelles en provenance des secteurs de la technologie, des ressources et du commerce de détail.

L'indice composé S&P/TSX de la bourse torontoise a perdu 5,34 points, à 12 191,46 points, tandis que la Bourse de croissance TSX a gagné 4,54 points, à 1305,46 points.

Les actions de Research In Motion (T.RIM) ont augmenté de 2,9 pour cent pour terminer la journée à 8,81 $, après que l'entreprise eut annoncé que le lancement de la version finale de son nouveau système d'exploitation BlackBerry 10 aurait lieu le 30 janvier. La société dévoilera aussi les deux premiers modèles de sa nouvelle gamme de téléphones intelligents. On ignore encore, cependant, à quel moment les appareils seront proposés aux consommateurs.

Le détaillant Meubles Léon (T.LNF) a annoncé vouloir acquérir la société rivale Brick (T.BRK) dans le cadre d'une offre d'achat amicale de 700 millions $. Léon versera 5,40 $ pour chaque action de Brick. Les actions de Brick ont bondi de 52 pour cent, à 5,32 $, alors que celles de Léon ont clôturé en hausse de 23 cents, à 11,80 $.

Par ailleurs, la société Osisko Mining (T.OSK) a fait part de l'acquisition de Queenston Mining (T.QMI), qui compte des intérêts notamment au Québec, dans le cadre d'une transaction évaluée à 550 millions $. Les actions de Queenston ont effectué un bond de 74 cents, ou 14,8 pour cent, à 5,75 $, tandis que celles d'Osisko ont perdu 80 cents, ou 8,15 pour cent, à 9,02 $.

Le dollar canadien n'était pas négocié au pays, lundi, alors que les banques étaient fermées afin de souligner le jour du Souvenir.

À l'instar de la Bourse de Toronto, les marchés américains ont connu une journée terne, la moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles ayant perdu 0,23 point et terminé la séance à 12 815,16 points. L'indice de référence S&P 500 a avancé de 0,18 point, à 1380,03 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a chuté de 0,61 point, à 2904,26 points.

Tant la Bourse de Toronto que Wall Street ont encaissé de lourdes pertes, la semaine dernière, en dépit des commentaires faits quant à la volonté de l'administration du président américain Barack Obama et des dirigeants du Congrès des États-Unis à faire un compromis au sujet de la question du précipice fiscal. La place boursière torontoise a reculé de près de 1,5 pour cent, tandis que le Dow Jones a chuté d'un peu plus de deux pour cent.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer