XStrata réfléchira à Glencore une semaine de plus

Sur le même thème

Agence France-Presse
Zurich, Suisse

Le groupe minier suisse Xstrata, qui doit fusionner avec son homologue Glencore, a repoussé sa réponse sur ce mariage au 1er octobre, a-t-il annoncé vendredi.

«Un prolongement (du délai de réflexion) a été autorisé par le comité» chargé de la fusion et les responsables de Xstrata «donneront leur réponse à 7h heure de Londres le lundi 1er octobre», a précisé le groupe minier dans un bref communiqué.

Ce report a été demandé afin que Xstrata puisse examiner les discussions avec ses actionnaires clés, a-t-il ajouté.

Xstrata devait initialement donner sa réponse lundi matin.

La fusion entre Glencore et Xstrata, qui devait être approuvée début septembre par les assemblées générales des deux groupes, a connu un sérieux revers face aux pressions exercées par certains actionnaires exigeant un relèvement de l'offre.

Le fonds souverain Qatar Holding, qui détient plus de 12% dans Xstrata, réclame depuis juin un relèvement de plus de 16% du ratio d'échange de l'opération, à 3,25 actions Glencore pour une action Xstrata, alors que Glencore proposait initialement 2,8.

Glencore avait relevé le 7 septembre le ratio d'échange à 3,05 actions Glencore pour une action Xstrata, amenant ce dernier et Qatar Holding à réévaluer la situation.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer