Le NYSE paye 5 millions pour solder des poursuites

Agence France-Presse
New York

L'autorité américaine des marchés boursiers, la SEC, a annoncé vendredi que l'opérateur boursier NYSE, accusé d'avoir fourni à certains clients «une longueur d'avance inappropriée sur des informations de courtage», allait payer une amende de 5 millions de dollars.

Le groupe NYSE Euronext «a accepté l'accord sans admettre ni nier les conclusions de la commission», a précisé la SEC dans un communiqué, notant qu'il s'agissait de la première amende versée à ses services par un opérateur boursier.

Selon l'institution, l'opérateur boursier a, à partir de 2008, «envoyé des données sur le marché sur deux de ses réseaux privés avant de les diffuser» au grand public.

NYSE n'a pas comparé la vitesse de ses réseaux privés à celle de réseaux utilisés pour la diffusion au grand public, a précisé la SEC.

Cela enfreint une règle qui permet d'«assurer que le public a un accès équitable aux informations du marché sur les meilleurs prix des actions et les échanges qui se sont produits».

«Un accès privilégié aux données du marché, même s'il s'agit de milli-secondes, peut sur les marchés d'aujourd'hui représenter un avantage réel et significatif qui désavantage de façon disproportionnée les investisseurs privés, et à long terme», a déclaré Robert Khuzami, responsable de la SEC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer