Le Groupe TMX ouvre un bureau à Pékin

En bourse

T.X
Thomas Kloet... (Photo PC)

Agrandir

Photo PC

Thomas Kloet

Le Groupe TMX (T.X) ouvre un bureau de représentation à Pékin pour se rapprocher des sociétés chinoises et les aider à s'inscrire à la cote de la Bourse de Toronto et à celle de la Bourse de croissance TSXV.

Plusieurs entreprises établies en Chine voient leurs actions transigées sur un des deux marchés d'actions du TMX, ce qui leur permet d'obtenir des fonds sur les marchés de capitaux et améliore leur image auprès des investisseurs occidentaux.

Cependant, certaines de ces sociétés chinoises sont surveillées de près en raison d'allégations ou de doutes entourant l'exactitude de l'information contenue dans leurs rapports financiers. Aucune enquête à ce sujet n'a encore été complétée.

Selon le chef de la direction du Groupe TMX, Tom Kloet, l'ouverture d'un bureau à Pékin témoigne de l'engagement du TMX à veiller à ce que les avantages offerts par les marchés financiers canadiens soient bien compris partout dans le monde.

Le groupe torontois, qui exploite la Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSXV et d'autres marchés financiers spécialisés au Canada, a précisé que l'ouverture d'un bureau à Pékin visait aussi à renforcer son profil et sa présence sur la scène internationale.

Le TMX a ouvert un bureau à Londres plus tôt cette année. La société avait d'ailleurs présenté un projet de regroupement avec l'exploitant de la Bourse de Londres, mais la transaction a finalement avorté.

Le Groupe TMX tente présentement de faire approuver un projet de fusion avec le Groupe Maple - un consortium de 13 banques, assureurs et régimes de retraite.

L'action du TMX prenait lundi midi 14 cents à la Bourse de Toronto, où elle se transigeait à 44,80 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer